Les Vignerons du Luc


Les Vignerons du Luc - Le caveau

La Cave


Née en 1911 sous le nom de La Lucoise, à l’instigation de Louis Brunet, alors maire de la commune du Luc-en-Provence, la cave des Vignerons du Luc compte parmi les doyennes des coopératives provençales. Un grand âge qui n’interdit pas la modernité. Nous avous toujours été à la pointe de la technique. Nous nous sommes intéressés aux groupes de froid dès leurs arrivées sur le marché, dans les années 80, saisissant de suite l’avantage que l’on pourrait en tirer au niveau de nos rosés. En 2001, nous fûmes également les premiers coopérateurs provençaux à faire entrer un échangeur tubulaire dans notre cave pour refroidir la vendange. Cet équipement est aujourd’hui un grand classique, garant de la qualité des rosés de Provence.

Forts de cette maîtrise technique, nos 90 coopérateurs lucois ont eu envie, il y a cinq ans, de revoir leurs ambitions à la hausse. Jusqu’alors confidentielle, notre production en bouteille a fait un grand bond en avant, tant qualitatif que quantitatif. Les cuvées se sont ainsi multipliées : Réserve des Vintimille, Domaine Saint-Martin, Château Saint-Jean, Lou Castellas, Terre des Anges… Toutes reflètent à leur façon le caractère bien trempé du terroir local. Nos 360 hectares de vignes (dont 250 classés en Côtes de Provence) sont plantés sur trois types de sol très différents et parfaitement complémentaires. Au sud de la commune, les coteaux schisteux sont faits pour les rouges, engendrant des vins ronds et subtils. Au nord, le sol argilo-calcaire caillouteux est très perméable, favorisant ainsi la concentration des raisins. Enfin, aux abords du village, il y a la Plaine des Maures, avec ses terres pauvres et gorgées de soleil, donne peu mais donne bien.

Les rouges, blancs et rosés maison séduisent aujourd’hui de très nombreux palais. Tant au caveau, installé depuis toujours au pied de la fameuse tour octogonale du village, que dans les concours professionnels, le palmarès de la cave ne cessant de s’enrichir. En effet, les Vignerons du Luc n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. Pour preuve : nous vennons d’enrôler un œnologue pour œuvrer à plein temps à la vinification et à l’élevage de nos crus. Et pour aider ce dernier à améliorer encore la qualité de nos cuves, nous nous sommes lancés dans une étude approfondie de notre terroir. Nous travaillons à des sélections parcellaires. Une quête de l’excellence qui permettra à notre coopérative varoise d’élargir sa palette organoleptique et de concevoir ainsi ses assemblages avec toujours plus de subtilité et de richesse.